marque Venum

Les arts martiaux sont une passion indissociable de l’Homme. Depuis les temps antiques jusqu’à aujourd’hui, des sports multiples ont ainsi permis aux combattants de mesurer leur talent par l’intermédiaire de joutes codifiées. Lutte gréco-romaine, boxe, savate, judo ou karaté ne sont que quelques exemples parmi les plus célèbres de ces pratiques, souvent inféodées à une région du monde ou une culture. Mais depuis l’avènement du MMA, tout a changé et la marque française de sports de combat Venum, sous l’impulsion de son créateur Franck Dupuis, a su mettre KO ses concurrents. Présentation.

Venum, une success-story à la française

L’histoire de Venum est avant tout celle de la passion d’un homme. Franck Dupuis est le créateur de cette marque française de sports de combat, qu’il a commencé à bâtir dans son petit appartement de banlieue parisienne. Passionné d’arts martiaux, il voit naître et anticipe l’engouement autour des Mixed Martials Arts, plus communément appelé MMA. Il décide donc de lancer son site revendeur d’équipements de combat importés du Brésil. Dragon Bleu naît en 2004 et le succès est immédiat.

Dès 2005, il choisit de créer une nouvelle marque, qu’il appelle Venum en s’appliquant à améliorer la qualité et le design de ses produits. C’est le début d’un succès mondial. En s’associant avec des combattants de renom, d’abord au Brésil avec entre autres José Aldo et Wanderlei Silva, puis en Thaïlande avec Sitthichai ou Petrosyan, la marque accède au statut de puissance internationale. A tel point qu’elle devient avec le temps une référence aussi bien dans le domaine du MMA que du ju-jitsu brésilien et même de la prestigieuse boxe anglaise. Le partenariat noué avec Ubi Soft, le fameux Venum x Assassin’s Creed avec Franck Dupuis, résonne donc comme une consécration !

venum équipementier UFC

Une marque française de sports de combat qui devient équipementier de l’UFC

Mais si la plupart des passionnés d’arts martiaux et de sports de combat connaissent Venum, c’est surtout grâce aux combattants de MMA. Beaucoup en effet ont choisi d’utiliser ce matériel devenu extrêmement qualitatif au fil des années. Les vidéos des champions à l’entraînement montrent souvent la fameuse tête de serpent sur les muscles des athlètes. Restait alors à cette marque française de sports de combat à devenir l’équipementier officiel de l’UFC.

Depuis 2015, c’était la marque Reebok qui jouissait du statut envié de partenaire officiel et exclusif de l’UFC. Mais désormais, on ne verra plus que des équipements estampillés Venum sur les corps des combattants. Pour Franck Dupuis et son entreprise, c’est le vecteur d’exposition ultime et la reconnaissance du travail effectué depuis de nombreuses années. Dana White, le président de l’UFC, a d’ailleurs déclaré que les équipements Venum n’avaient pas d’équivalent aujourd’hui. Et quand le maître parle, on écoute.

Franck Dupuis, l’âme de Venum

La réussite d’une marque française de sports de combat dans un univers aussi mondialisé que celui du MMA et surtout le choix d’une association aussi puissante que l’UFC en sa faveur pourrait à priori étonner. Les concurrents ne manquent en effet pas dans ce secteur impitoyable. Mais si Venum a su s’imposer, c’est en grande partie grâce à la pugnacité et au sens tactique de Franck Dupuis.

Le créateur emblématique de Venum a su reconnaître ses erreurs et prendre les décisions qui s’imposaient pour faire de sa marque une référence. En optimisant ses process de production, Venum s’est donné la possibilité de produire des équipements à la qualité irréprochable, chose essentielle dans une discipline comme le MMA, un sport de combat qui muscle certes, mais aussi un secteur dans lequel le niveau d’exigence est extrêmement élevé.