choisir un arc

Le tir à l’arc est en pleine renaissance. Cette arme ancestrale est en effet portée par l’engouement généralisé pour le retour à l’authenticité qui caractérise nos sociétés modernes et ultra-connectées. Les multiples clubs de France voient le nombre de leurs adhérents augmenter chaque année et il y a fort à parier que cette tendance se confirme au cours du temps. D’autant que les archers français affichent de beaux résultats dans les compétitions internationales, créant par là de nouvelles vocations.

Pour les archers amateurs, la compétition est un excellent moyen de tester ses compétences techniques mais aussi de se confronter à la pression générée par l’enjeu. Pour y accéder, un minimum d’expérience est bien sûr requis mais il est tout aussi important de savoir choisir ses arcs avec soin. En effet, cette discipline exigeante n’autorise pas l’approximation et disposer d’un arc de qualité est une condition essentielle à la réussite. Voici donc quelques conseils pour bien choisir votre arc de compétition. Détails.

L’arc classique, le seul autorisé au Jeux Olympiques

Si de plus en plus de Français se mettent à la pratique du tir à l’arc, c’est d’abord parce que cette discipline combine les avantages d’une pratique traditionnelle et ceux d’un sport exigeant. Concentration, adresse et résistance à la pression sont autant de qualités développées par cette discipline ludique. Mais c’est aussi un art où l’outil a une importance capitale. D’où l’importance de savoir bien choisir ses arcs en fonction des objectifs que l’on souhaite atteindre.

Chez un spécialiste comme Touchwood, vous trouverez toutes sortes d’ars différents, répondant à différentes aspirations. Pour l’archer qui souhaite se mettre à la compétition, il lui faudra d’abord bien se renseigner sur le règlement de l’événement auquel il veut participer. Il faut savoir qu’aux Jeux Olympiques, seul l’arc classique est autorisé par exemple. Dans d’autres compétitions, il ne sera même autorisé que le « barebow » ou arc nu, soit un arc classique débarrassé de tous ses accessoires.

tir à l'arc

L’arc à poulies, l’innovation au service de la performance

Choisir ses arcs peut aussi se faire à l’aune des impératifs de l’entraînement. L’arc à poulies est souvent recommandé pour pouvoir se concentrer sur l’opération de visée sans avoir à développer trop de force musculaire. L’arc à poulies se différencie en effet de l’arc classique par une mise en tension non linéaire. C’est le système de poulies qui permet de démultiplier la puissance et d’en transmettre l’intégralité à la flèche au moment de la libération de la corde.

Quels que soient vos objectifs, il peut être intéressant de disposer de plusieurs arcs pour pouvoir expérimenter différentes situations et vous entraîner à l’aide d’outils différents. Sachez néanmoins que les compétitions et les disciplines associées au tir à l’arc ont chacune leurs propres réglementations et qu’il sera indispensable de bien se renseigner avant de faire son choix. Et il sera également très important de sélectionner une arme adaptée à votre niveau.

Choisir ses arcs en fonction de son niveau

La plupart des clubs proposent de prêter des arcs aux nouveaux venus, néanmoins et très vite, le souhait de détenir son propre outil se fait sentir. Il convient alors de se poser les bonnes questions. Choisir ses arcs doit se faire avant tout en fonction des objectifs poursuivis par le pratiquant. Si vous visez à terme la compétition, il peut être intéressant de s’équiper rapidement d’un arc adapté mais ceci implique que vous soyez assez autonome pour l’entretenir et l’utiliser.

En compétition, le résultat prime. Il vous faudra donc pouvoir compter sur un arc de qualité mais aussi sur des connaissances précises et techniques. Vous devrez savoir monter et démonter votre arc, l’entretenir régulièrement mais aussi savoir effectuer les petites réparations inévitables. On vous conseille donc de visiter les pages d’un site spécialiste comme Touchwood, dont les rubriques regorgent d’armes de toutes sortes et adaptées à tous les niveaux !