Plus qu’un simple aménagement esthétique, la fenêtre assure plusieurs fonctions dans une habitation. Lorsqu’elle est bien choisie, votre fenêtre joue un rôle d’isolant thermique, phonique, et assure l’apport de la lumière au sein du bâtiment.

Cependant, diverses raisons peuvent conduire à une défection de la fenêtre au point où aucune des fonctions citées plus haut ne soit assurée. Dans ce cas, un changement de l’ouvrage s’impose. Pour réussir ce projet, découvrez quelques conseils dans les lignes qui suivent.

Définir un budget

La détermination d’un budget, dans le cas de la concrétisation d’un projet de remplacement de fenêtre, n’est pas chose aisée. Dès le départ, vous devriez savoir que plusieurs paramètres seront pris en compte. Commencez par vous renseigner sur le tarif de dépose de la fenêtre usée, puis le prix de pose de la neuve.

Bien souvent, ces tarifs moyens varient respectivement entre 50 et 100 euros, puis entre 150 et 200 euros. Attention ! Ces estimations de la main-d’œuvre ne prennent pas en compte les matériels à acheter. En ce qui concerne le prix d’achat de la fenêtre, il faut retenir qu’elle varie suivant les caractéristiques de l’ouvrage.

Pour cela, il faut tenir compte du type de vitrage, du système d’ouverture, du matériau de fabrication de la fenêtre, etc. Aussi, le coût d’acquisition de votre fenêtre peut varier selon que vous installez ou non un aérateur. À cet effet, découvrez le prix d’une fenêtre. Par ailleurs, vous devez aussi tenir compte des dimensions des fenêtres endommagées.

Choisir un modèle de fenêtre

Sur le marché, vous trouverez des fenêtres en PVC, en bois ou en aluminium. D’une façon générale, ces différents matériaux offrent une performance égale, mais possèdent chacun des caractéristiques propres.

Les fenêtres en PVC sont plus appréciées des consommateurs à cause de leur tarif abordable. De plus, elles s’ajustent facilement dans la structure que vous aviez déjà, et vous offrent une haute qualité d’isolation. Enfin, ces types de fenêtres s’entretiennent aisément.

Si vous préférez le bois, vous aurez vraiment la latitude de choisir entre des modèles de fenêtres à finition variée. Cependant, il importe de préciser que le bois nécessite un entretien particulier.

Enfin, il y a les fenêtres en aluminium qui sont parfaites pour apporter plus d’esthétique et de modernité à votre maison. Ce matériau est excellent pour optimiser l’isolation thermique et sonore de la pièce. Par ailleurs, les fenêtres en aluminium sont aussi très résistantes et faciles à entretenir.

Ne pas négliger les certifications

Un projet de remplacement des fenêtres peut avoir pour objectif, l’optimisation phonique ou thermique d’une habitation. Si tel est le cas, il est primordial d’accorder une attention particulière à la qualité du vitrage. En d’autres termes, vérifiez la certification de l’ouvrage avant de procéder à l’achat.

Une certification NF est un gage de performance du point de vue de l’étanchéité (eau et air), et de la résistance au vent. La norme ACOTHERM quant à elle, certifie les performances acoustiques et techniques de l’ouvrage. Enfin, un certificat A2P atteste de la résistance de la fenêtre contre les essais d’intrusion.