cbd et médicaments

À l’instar de nombreuses substances, le cannabidiol peut interférer avec le fonctionnement de certains appareils de l’organisme. Le système de biotransformation des molécules fait partie des structures avec lesquelles il interagit. Son impact dépend cependant de sa présentation et de la voie par laquelle il est administré. Désirez-vous tirer le plus grand profit de votre huile CBD ? Découvrez ses contre-indications et interactions avec les médicaments.

L’huile de CBD : quelles sont ses contre-indications et interactions avec les médicaments ?

Le CBD est reconnu pour ses effets anti-inflammatoires, antalgiques, anxiolytiques et sédatifs entre autres. Mais il peut interagir avec certaines composantes de l’organisme. Ceci limite son utilisation chez certains groupes de personnes d’une part. D’autre part, les sujets qui suivent une médication précise et qui désirent l’adopter en parallèle doivent prendre des précautions.

L’huile de CBD est l’une des formes les plus utilisées aujourd’hui. Elle est employée aussi bien par la voie orale que sublinguale et cutanée. Lorsqu’elle est pressée à froid, elle conserve toutes ses propriétés et est donc plus efficace. Les huiles cbd Kempt sont fabriquées suivant ce procédé naturel à partir de graines de chanvres et sont donc d’excellente qualité. La boutique Kempt est une société Française qui propose de nombreux produits CBD.

Pour bien profiter de l’huile CBD, il importe de connaître ses contre-indications et interactions avec les médicaments. Elle est déconseillée aux personnes souffrant de troubles hépatiques sévères, comme la cirrhose et l’hépatite chronique, et d’insuffisance rénale. Les femmes enceintes et les sujets avec des antécédents d’accident vasculaire cérébral et de troubles coronariens doivent également éviter sa consommation. De même, les personnes avec des troubles psychotiques doivent se passer de son utilisation. Quant aux personnes ne souffrant pas de ces maux, il est conseillé de tenir compte des interactions suivantes avant de l’adopter.

huile CBD

Le CBD et les médicaments métabolisés par le foie

Le foie est impliqué dans le métabolisme de la majorité des médicaments ingérés. Grâce à un groupe d’enzymes, les cytochromes P450, il transforme ces derniers en leur forme active. Il s’occupe également de la conversion des métabolites. Ainsi, toute substance interférant avec le fonctionnement de ces enzymes modifie l’effet des médicaments qu’elles métabolisent. Le CBD inhibe l’action des cytochromes P450. Il peut donc potentialiser ou au contraire, réduire l’action de ces médicaments. Il s’agit des anti-inflammatoires, de certains antalgiques, des antihistaminiques, des hormones thyroïdiennes, des anticoagulants, des antifongiques, des anti-arythmiques et des antidépresseurs.

Le CBD, les antihypertenseurs et les antidiabétiques

Le CBD possède des effets hypotenseurs. Il peut donc exagérer l’effet de certains antihypertenseurs. Son interaction avec les bêtabloquants est particulièrement sensible. Il est donc conseillé de le manipuler avec beaucoup de précautions lorsque l’on est sous un traitement avec cette classe de médicaments. De plus, les personnes diabétiques optant pour une cuisine avec du cbd doivent bien se renseigner. En effet, le CBD possède des effets hypoglycémiants et peut à ce titre, exagérer l’effet de leur traitement en cours.

La connaissance des contre-indications et interactions avec les médicaments de l’huile de CBD permet de la manipuler avec adresse. Généralement, il est conseillé de l’utiliser à distance de la prise d’un médicament, au moins deux heures de temps après. Surtout, il faut discuter de son projet avec son médecin pour que les meilleures décisions soient prises.