Cuisine au CBD

Le CBD est certainement l’une des réussites commerciales les plus fulgurantes depuis le début de ce siècle. S’appuyant à la fois sur ses origines sulfureuses et ses bienfaits thérapeutiques, les distributeurs ont ainsi su présenter le CBD comme un produit accessible à tous, car disponible sous de multiples formats. E-liquides, fleurs, résines, cosmétiques ou bonbons, les déclinaisons ne manquent pas. Mais aujourd’hui, on vous parle surtout cuisine au CBD, grâce à l’huile.

L’huile de CBD, des bienfaits au naturel

A ses débuts, le CBD était surtout consommé par les anciens adolescents rebelles, qui aimaient retrouver les sensations et le goût de l’interdit en adulte. Mais très vite, la substance s’est démocratisée, au point qu’aujourd’hui, à peu près n’importe quel individu est susceptible de consommer du CBD. Ceci s’explique par les qualités intrinsèques du produit bien sûr, mais aussi et surtout par la variété des moyens à disposition pour le consommer.

En effet, sur les sites experts comme contrebande-cbd, vous pouvez aussi bien trouver des fleurs de CBD de première qualité que des huiles. Si les premières présentent de nombreux aspects positifs, notamment la récréativité, l’huile reste un produit tout aussi apprécié par les consommateurs. En effet, ce type de dérivé permet à des individus totalement étrangers au cannabis de consommer du CBD de manière progressive, grâce aux concentrations variables, et surtout simple. Grâce à elle, on peut même faire de la cuisine au CBD !

l'huile de CBD et plat

La cuisine au CBD, c’est possible ?

L’huile de CBD est appréciée pour ses multiples concentrations mais aussi parce qu’elle permet d’ingérer le CBD de différentes manières. Beaucoup choisissent par exemple de la consommer par voie sublinguale. Ce ceci consiste à déposer une ou plusieurs gouttes d’huile sous la langue et de laisser le produit se transférer dans la circulation sanguine. D’autres préfèrent le massage, mais s’il est une voie royale pour consommer l’huile, c’est bien la cuisine au CBD.

En effet, l’huile de CBD est avant tout un corps gras, que l’on peut intégrer à des plats comme n’importe quelle autre huile végétale. Ceci est très intéressant d’un point de vue du principe actif puisque ingérer le CBD permet de produire des effets intenses et de longue durée. On peut donc l’intégrer dans des pâtisseries, des salades, des boissons fraîches, tous plats qui deviendront alors aussi goûteux que relaxants !

L’huile de CBD et ses saveurs

On rappellera tout de même que l’huile de CBD ne supporte pas des températures au-dessus des 120°C. Pour être sûr de conserver tous les bienfaits de la substance, il est même conseillé de ne pas dépasser 60°C. Bien sûr, il faudra également choisir de l’huile de bonne qualité, disposant d’un large spectre et dont la composition comme la provenance sont absolument transparentes. C’est pour cela que l’on vous recommande contrebande-cbd.fr.

Mais qu’en est-il des saveurs de l’huile de CBD ? Sachez que celles-ci dépendent en grande partie de la base utilisée pour confectionner l’huile. Certains fabricants utilisent de l’huile d’olive, d’autres du colza, d’autres encore du tournesol. Mais de manière générale, le produit fini sera toujours fortement teinté d’un goût herbacé, que beaucoup apprécient pour sa fraîcheur et son naturel. Et rien ne vous empêche de faire vos mélanges avec d’autres huiles pour faire votre propre cuisine au CBD !