nicotine

Que vous vapotiez occasionnellement ou quotidiennement, la nicotine demeure dans le corps. Substance addictive responsable de la dépendance tabagique, sa durée de vie impacte votre santé. Quelques heures, jours ou semaines ? Découvrez combien de temps la nicotine reste dans le sang et comment s’en débarrasser progressivement.

La nicotine : qu’est-ce que c’est ?

La nicotine est une molécule d’origine naturelle. On la retrouve dans la plante de tabac, traditionnellement utilisée par les fabricants de cigarettes. Bien qu’issue du monde végétal, cette substance se transforme en un alcaloïde toxique puissant lorsque inhalée. Ses effets nocifs psychoactifs agissent directement sur le cerveau et modifie ses mécanismes internes.

En tant que neurotransmetteur, la nicotine se fixe sur les récepteurs dédiés à la récompense et surstimule la production de l’hormone du plaisir : la dopamine. L’état d’euphorie ressenti est alors associé au fait de respirer la fumée, poussant ainsi à la consommation et provoquant l’état de manque.

Seul un arrêt tabagique total ou un sevrage nicotinique progressif pourra libérer le système nerveux de cette dépendance. La cigarette électronique, contrairement à la cigarette classique, permet de réduire graduellement votre taux de nicotine et de vous en désintoxiquer à votre rythme. Pour en savoir plus sur cet accessoire, consultez par exemple Ecig Actu, l magazine de l’e-cigarette.

temps nicotine

Combien de jours la nicotine reste dans le sang ?

Lorsque vous fumez, la concentration de nicotine augmente au fur et à mesure dans la circulation sanguine jusqu’à atteindre un pic. Cette hausse continue dure en moyenne 5 à 7 minutes à partir de la première bouffée. Par la suite, le taux de nicotine diminue de moitié après une heure et de plus de trois quarts après deux heures sans consommation.

Malgré cette baisse rapide à première vue, la nicotine reste dans le sang. La substance nicotinique n’est totalement éliminée par l’organisme qu’au bout de 4 jours.

À cela s’ajoute ses dérivés (cotinine, anabasine, nornicotine) responsables de l’envie de fumer. Ces éléments nocifs persisteront dans certains organes (reins, foie) pendant plusieurs jours. En tout, il faudra environ trois semaines à votre sang pour être complètement vierge de toute trace de nicotine. Pensez donc à bien vous hydrater afin de faciliter le processus de désintoxication !

Cigarette électronique : doser efficacement son taux de nicotine

Le réservoir des vapoteuses se remplit avec des e-liquides dont le dosage en nicotine peut être déterminé selon vos besoins. Choisir le bon taux nicotinique nécessaire à sa consommation est une étape cruciale pour réussir son passage à la vape. Cela vous permet d’éviter un éventuel surdosage dont les conséquences peuvent être néfastes sur votre santé (étourdissements, maux de tête, insomnies, etc) ou un dosage insuffisant pouvant nuire à vos efforts de sevrage. Prenez ainsi le temps de vous renseigner chez des professionnels de l’e-cigarette, afin de bénéficier de conseils personnalisés.

Autre possibilité plus drastique : la cigarette électronique sans nicotine. Grâce à ses e-liquides au taux zéro, gardez, par exemple à l’heure du thé, uniquement le plaisir de la vape. Sans substance addictive, cette option conviendra aux personnes prêtes à se libérer immédiatement de leur addiction à la nicotine ou aux vapoteurs occasionnels.

Diminuer votre consommation de nicotine est donc désormais possible grâce à la cigarette électronique. Cet outil 2.0 permet un sevrage progressif, en douceur. La nicotine reste dans le sang moins longtemps, pour des résultats bénéfiques à long-terme !