espace Schengen

L’Europe est un continent extrêmement divers sur bien des aspects. Du détroit de Gibraltar à celui des Dardanelles, en passant par les fjords de Scandinavie, les sommets des Alpes ou encore les courbes du Danube, l’Europe est une terre de mixité culturelle. Elle est aussi un canevas politique, avec de nombreuses communautés qui se superposent ou s’enchevêtrent. Voyons donc quels sont les pays de l’UE, ceux de l’EEE, de l’AELE et de l’espace Schengen.

Les pays de l’UE aujourd’hui

L’Union Européenne est officiellement née le jour de la signature du traité de Maastricht, remplaçant la Communauté Économique Européenne d’alors. Cette structure supranationale couvre plus de 4 millions de kilomètres carrés, abrite 446 millions d’habitants et représente la troisième puissance économique mondiale, derrière les mastodontes que sont la Chine et les États-Unis.

La déclaration de Robert Schuman en 1950 est considérée comme l’un des textes fondateurs de l’Union Européenne. À l’époque, seuls six pays, la France, la RFA, l’Italie, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg constituent la communauté. Viendront ensuite plusieurs vagues d’adhésion, qui mèneront à l’Europe des 27 que nous connaissons aujourd’hui. Il serait vain de tous les citer ici, mais si vous voulez la liste complète des pays de l’UE, on vous conseille de visiter le site https://www.parlorama.eu, expert en matière d’histoire européenne !

pays UE

L’EEE et ses membres

Si les pays de l’UE et leur association constituent l’un des modes d’intégration de nations au sein d’une communauté parmi les plus abouties au monde, l’Europe présente également d’autres types d’accords en son sein. On pense notamment à l’EEE, l’Espace Économique Européen. Il est le produit d’accords signés en 1992, entre les pays membres de la Communauté Européenne d’alors. Aujourd’hui, on dénombre 30 pays dans ce groupe.

Parmi eux, on compte les trente pays de l’Union Européenne, plus trois des quatre pays membres de l’AELE, la Suisse ayant refusé la ratification du traité en 1992. seuls le Liechtenstein, l’Islande et la Norvège ont donc intégré l’EEE. Cet espace a pour but premier assurer la libre circulation des marchandises, des services, des capitaux et des personnes, mais il est aussi le garant de la cohérence de la politique de la concurrence ou bien de la préservation de certains droits des consommateurs.

AELE et Espace Schengen, d’autres communautés européennes

Il ne faut donc pas confondre les pays de l’UE, ceux intégré à l’EEE et les membres de l’AELE. Cette dernière constitue en fait une association entre états, visant à établir et à maintenir une zone de libre-échange sur le continent. Créée dès 1960, son effectif a largement varié entre adhésions nouvelles et départ vers l’Union Européenne. Aujourd’hui, il ne reste donc que quatre pays au sein de ce groupe:le Liechtenstein, la Norvège, l’Islande et la Suisse.

Enfin, l’espace Schengen est un territoire qui regroupe 22 états membres de l’Union Européenne ainsi que les quatre pays adhérents à l’AELE. En pratique, son application permet à tous les ressortissants des pays concernés de voyager jusqu’à trois mois en tant que touriste dans un autre état membre avec un passeport ou une simple carte d’identité !