formation jardinier paysagiste

Alors que la crise sanitaire bat son plein en France, de plus en plus de Français s’interrogent sur leurs choix professionnels. Certains d’entre nous ont été largement impactés par les conséquences des mesures de restriction visant à enrayer la propagation du virus, d’autres ont pris conscience de la nécessité de trouver un emploi qui correspond mieux à leurs attentes, tandis que d’autres encore sont simplement soucieux de travailler dans le sens de la transition écologique et de l’Histoire.

Quelles qu’en soient les raisons, les métiers tournés vers la nature ont donc le vent en poupe. Celui de jardinier paysagiste est particulièrement recherché car il combine les qualités d’une profession verte, dynamique et dont l’avenir s’annonce radieux. Nous évoquerons donc ici les formations et parcours à suivre pour devenir jardinier paysagiste puis nous vous donnerons les clés pour bien réussir votre insertion sur le marché du travail. Explications.

Jardinier paysagiste, un métier passion

Devenir jardinier paysagiste, c’est avant tout vivre la passion de la nature. Ce métier demandeur en énergie et en résistance physique est aussi l’occasion d’être au plus proche des rythmes de la nature. Hiver comme été, les jardiniers paysagistes sont très sollicités et de nombreuses entreprises du secteur sont obligés de refuser des contrats tellement la demande est forte. Et avec le regain d’intérêt pour la campagne, il y a fort à parier que les activités de nettoyage et de jardinage croissent avec le temps.

Pour accéder à ce métier si riche, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Au sortir de la troisième, on peut choisir un CAPA travaux paysagers ou un BEPA aménagement de l’espace, spécialité travaux paysagers. Après le Bac, on peut choisir de s’orienter vers un BTSA aménagements paysagers. Ici, l’objectif est de former des techniciens capables de prendre ne charge un projet depuis l’étude jusqu’à la réalisation finale. Enfin, les plus ambitieux se lanceront dans des études longues d’architecte paysager.

jardinier paysagiste

Choisir un employeur de qualité

Devenir jardinier paysagiste grâce à la formation constitue la première étape de la réalisation de votre rêve. Cependant, une fois les études réussies, il faudra vous intégrer dans le monde du travail. Ici, l’embauche n’est pas un problème car le secteur est très dynamique. Pourtant, il est essentiel de bien connaître l’entreprise que l’on souhaite intégrer car les traitements sont très variables d’une région à l’autre et les directions ne se valent pas toutes.

Pour faire le bon choix, il existe heureusement un outil parfaitement adapté. GoWork est une plateforme qui réunit les commentaires d’employés ou de clients des entreprises de toutes sortes en France. En sélectionnant le secteur d’activité qui vous intéresse ainsi que votre région, vous trouverez ainsi des commentaires pertinents sur la vie de l’entreprise, sa façon de mener ses affaires et les différents avis des employés actuels ou passés de la société.

Devenir jardinier paysagiste dans votre région

Grâce à Gowork, vous pourrez ainsi devenir jardinier paysagiste et exercer votre métier passion dans un cadre stimulant et serein. L’avantage de Gowork est qu’il permet non seulement de savoir dans quel type de structure on choisit de postuler mais il est en plus un parfait adjuvant pour vos recherches. Que vous soyez habitant de Corse, de Normandie ou de Bourgogne-Franche-Comté, vous aurez accès à un listing complet des entreprises du secteur !

Il existe d’autres plateformes qui regroupent des commentaires sur les entreprises. Gowork se distingue non seulement par la variété des métiers abordés et son fort taux de recouvrement des entreprises de France mais aussi par la qualité des commentaires postés. En effet, chacun peut ici poster anonymement, ce qui empêche les représailles sur les employés et leur offre une liberté de parole inégalée. Un outil idéal donc pour tous les postulants à ce formidable métier !