marquer vélo

Le nombre d’utilisateurs à vélo à considérablement augmenté depuis quelques années et ne cesse d’augmenter encore aujourd’hui. L’envie d’avoir un moyen de locomotion respectueux de l’environnement mais aussi permettant une activité physique régulière sont la conséquence du développement du cyclisme en France mais aussi en Europe. Cependant, ce moyen de transport n’est pas infaillible et est très prisé par les voleurs. Le nombre de vols de vélos en France ne cesse d’augmenter. On comptabilise chaque jour 1000 vélos volés en France ! Si l’on regarde en une année, cela fait 400 000 vélos chaque année, c’est énorme !

La France par rapport à l’Europe

Au niveau de l’Europe, nous sommes le quatrième pays ayant le plus de vols par an. Les Pays-Bas sont le premier pays ayant le nombre de vols le plus élevé avec plus de 900 000 vols par an. Malheureusement, ces vols entraînent également un autre phénomène, car de nos jours, c’est devenu le frein numéro 1 à la pratique du cyclisme en France, la peur du vol est un réel fléau, et cela touche tous les Français et Françaises sur le territoire. Depuis quelques années, la question de la sécurité posée par ce fléau est de plus en plus mise en avant. C’est pourquoi en 2020, de nombreuses collectivités situées de partout en France ont fourni un réel effort pour améliorer les conditions de sécurité des cyclistes et les équipements cyclables. Le marquage en fait empressement parti. C’est pourquoi de nos jours faire marquer son vélo est plus que nécessaire !

marquer vélo

Comment le marquage contribue à la diminution des vols en France ?

Le problème majeur des vols de vélos en France, c’est que lorsqu’ils sont retrouvés, il est impossible de les différencier. Le marquage peut pallier ce problème car, avoir un vélo qui possède un marquage va permettre de l’identifier plus facilement. Ce qui signifie également que pour le voleur, il sera beaucoup plus difficile de revendre le vélo volé sur le marché noir et encore moins sur les sites de revente en ligne. Sans aucun doute, si votre vélo a une gravure, cela va dissuader les voleurs ! Plus qu’un atout visuel, la gravure permettra d’identifier le propriétaire du cycle en quelques minutes sur le FNUCI (Fichier National Unique des Cycles Identifiés). Sur ce fichier, on pourra y retrouver toutes les informations nécessaires sur le propriétaire, mais également le vélo. Les services de police et autres organismes auront accès à ces données. Une fois modifier le statut du cycle comme volé, les chances qu’il soit restitué sont maximisées. Lorsqu’un vélo est retrouvé, il suffit de taper l’identifiant et de faire le lien avec son propriétaire.

Est-ce efficace ?

La mise en place du marquage sur l’entièreté des vélos en circulation en France ne pourra pas se faire en quelques mois. Le marquage a débuté il n’y a pas longtemps, mais une loi est passé concernant le marquage pour les professionnels le 1er juillet 2021. Dès lors, tous les professionnels doivent vendre un vélo marqué à leurs clients, sous peine de sanctions si ceci n’est pas respecté. Néanmoins, il n’y a encore aucune sanction pour les particuliers qui n’ont pas de marquage sur leurs vélos. C’est pourquoi la méthode du marquage prend du temps à s’implanter en France. Actuellement, le marquage n’a pas fortement impacté le taux de restitution des vélos en France, on recense tout de même une augmentation de ce taux de 3% depuis la mise en place du marquage début 2021. Pour vérifier que le marquage marche, il faut prendre en compte un autre élément, pour certains pays dans l’Union Européenne, le marquage a été mis en place il y a plus d’une dizaine d’années, même depuis 20 ans pour le Danemark. C’est pourquoi en regardant nos autres amis en Europe ayant développé ce marquage bien avant nous, on observe une nette progression ! En Allemagne, le taux de restitution à augmenté de plus de 40% des vélos volés. Cela montre bien que le marquage est très efficace et permet une réelle augmentation de ce taux. En clair, le marquage n’agit pas instantanément mais surtout dans une façon durable sur le fléau qu’est actuellement le vol des vélos.

Ce système est très surveillé par d’autres pays européens qui sans aucun doute se lanceront tous dans le marquage de vélo. Un réel gage de sécurité et un argument en plus pour l’augmentation de l’utilisation de ce mode de déplacement vert et sportif.