pellets certifiés

Ceux qui utilisent des appareils de chauffage qui fonctionnent avec des combustibles bois dont principalement les pellets le savent, il est nécessaire de choisir des granulés de bois de bonne qualité. Pour cela, il faut opter pour les pellets certifiés. En effet, la certification est un gage de qualité. Mais pour en avoir le cœur net, il est possible de faire une analyse de sa composition. Cela permet de garantir un bon rendement calorifique du combustible. C’est aussi utile pour préserver les équipements de chauffage.

Critères de qualité à vérifier lors de la combustion des granulés

Au total, il y a quatre éléments qu’il faut vérifier avant de procéder à l’achat de pellets certifié . Le premier est le taux de fines. Ce sont les fragments de fibre de bois arrachés lors de la fabrication. La durée de combustion des granulés dépend de ce taux. S’il est trop élevé c’est-à-dire s’il dépasse 1%, les pellets risquent de brûler trop vite. Non seulement cela accroît la consommation de l’appareil mais cela pourrait aussi l’encrasser. Le deuxième critère à voir est la densité. Le taux de fines est bas si la densité est importante. Le taux d’humidité est le troisième critère à vérifier. La bonne combustion des granulés pourrait être altérée par l’humidité. Comme impact, cela réduit le rendement de l’équipement. Le taux d’humidité idéal est compris entre 8 et 10 %. Et le quatrième et dernier critère à prendre en compte est le taux de cendres. Lors de la combustion, les granulés de bois engendrent la formation de cendres. Au fil du temps, ils s’entassent dans le fond de l’appareil. Pour réduire le taux de cendre et donc les risques de saturation de l’appareil, le mieux est donc de prendre des pellets avec un taux de cendres inférieur à 0,7 %, voire 0,5 %. Ce pourcentage indique une combustion optimale des granulés. L’appareil requiert ainsi moins d’entretien.

critère de choix de pellets certifié

La composition des granulés certifiés, garantie de qualité

Chaque granulé de bois doit aussi répondre à quelques critères relatifs à sa composition. Ils sont gages de sa bonne qualité.

En effet, les pellets doivent avoir une durabilité mécanique. Plus elle est élevée, plus le produit a une qualité meilleure. Le taux de cette résistance peut aller au-delà des 95%. Cela évite la casse durant le transport, lors du stockage ou encore de l’acheminement vers la chambre de combustion. L’existence d’additifs dans le produit est aussi à connaître. Les meilleurs granulés de bois certifiés sont normalement sans aucun additif. Ils doivent être constitués entièrement de bois. Si jamais ils en contiennent, leur combustion fait accroître le taux de cendres et des émissions de gaz à effet de serre. Les pellets perdent alors sa valeur écologique.

Il faut noter qu’il y a trois principales certifications les plus considérées. Ce sont le DIN+, et NF et le EN +. Chacune de ces certifications a ses critères. Un organisme certificateur réalise la vérification et l’analyse des granulés et s’ils correspondent aux normes, ils peuvent porter le symbole de la certification.