nettoyage

Imaginez le choc et le dégoût que vous pouvez ressentir en découvrant une maison remplie d’immondices mélangées aux effets personnels encore utilisables d’une personne. Et le pire, c’est que vous êtes chargé de mettre au propre tout cela. Découragé, vous vous demandez comment procéder au nettoyage de la maison. Voici un article qui vous renseigne sur les dispositions à prendre pour nettoyer un logement après un syndrome de Diogène.

Qu’est-ce que le syndrome de Diogène ?

Le syndrome de Diogène se définit comme un trouble comportemental qui pousse les personnes atteintes à accumuler chez elles des objets qui doivent être normalement jetés. Ces objets peuvent être de vieux documents sans valeur, des papiers emballages, des restes de nourriture, des cartons ou des bouteilles vides. Au-delà de l’aspect domestique, le syndrome de Diogène se traduit aussi par le fait que l’individu ne prenne plus soin de son hygiène corporelle et s’isole du reste du monde.

Plusieurs facteurs peuvent être à la base du syndrome de Diogène. Par exemple, la mort d’un être cher, un choc émotionnel dû à un changement de situation sociale, un divorce ou une rupture avec l’être aimé. Au fil du temps, la personne ne jette plus ses ordures ou entasse des choses qui ne lui sont plus utiles.

Elle ne fait plus la lessive ou la vaisselle et ne se lave plus régulièrement ou plus du tout. Son logement devient insalubre et empeste. Cela expose la personne à des maladies dermatologiques et à des maladies liées au manque d’hygiène.

Quand on remarque les symptômes du syndrome de Diogène chez un individu, il est important de le mettre en confiance et de discuter avec lui. Évitez de stresser ce dernier avec des reproches sur son hygiène de vie. Essayez avant tout d’identifier la source du problème afin de savoir comment aider la personne.

Si le problème est assez profond, n’hésitez pas à faire appel à un médecin ou un psychiatre. Le spécialiste saura quel type de traitement administrer à la personne. En tout état de cause, il faut laisser les spécialistes accomplir leur devoir.

Nettoyage après un syndrome de Diogène

Mettre en place un syndrome de diogène nettoyage n’est pas tâche aisée. Si vous êtes un proche de la personne atteinte, il est important de demander sa permission avant de vous lancer dans le nettoyage de son logement. En ne le faisant pas, vous pourriez la frustrer.

Portez un masque, des gants ou toute autre forme de protection pour éviter les bactéries, la poussière et les virus. Ensuite, procédez au tri des papiers importants, enlevez les objets qui ne servent plus et mettez-les dans des sacs-poubelle.

Cela peut prendre du temps. Alors, armez-vous de patience et de bonne volonté. Faites la vaisselle et envoyez le linge sale à la buanderie. Nettoyez le sol, les meubles, les toilettes et les autres endroits sales. Désinfectez et désodorisez les lieux afin de les rendre plus agréables. Mais si vous voulez vous épargner cette corvée, appelez des experts qui feront efficacement le travail.