L’arbre généalogique comprend trois générations : les enfants, les parents et les grands-parents. Plus on rajoute des générations, plus l’arbre retraçant ses ancêtres est intéressant. Grâce aux origines ethniques, il est donc possible de savoir le nom d’un ancêtre, sa date de naissance, son lieu de naissance… Mais comment construire un arbre généalogique basé sur des données génétiques fiables ?

Joindre un généalogiste privé

Nombreux sont les professionnels ayant développé leur expertise dans le stockage des données d’état civil les plus pertinentes afin d’en savoir plus sur ses ancêtres. Cela inclut des données comme :

  • La date de naissance ;
  • La date de mariage ;
  • La date de décès.

Pour connaître vos origines, vous pouvez joindre des chercheurs privés spécialisés dans la recherche sur la famille. Sur internet, vous pouvez en trouver.

Remonter les origines grâce aux analyses adn

Les tests génétiques sont des tests adn qui se font grâce au prélèvement d’un échantillon de salive. Faire un test adn permettra de faire une étude des marqueurs génétiques, un examen des variables du génome et ce, afin d’évaluer les relations généalogiques et les mélanges ethniques.

Pour retrouver les origines d’une personne en fonction de son patrimoine génétique, on distingue :

  • L’analyse adn autosomal : C’est le plus fréquent pour retrouver ses origines géographiques. Cette recherche adn permettra d’analyser tous les chromosomes sauf le Y pour retracer son histoire familiale ou connaître son père biologique.
  • Le test adn du chromosome Y, pour les gènes de la lignée paternelle. Il est utilisé pour trouver son origine du côté de son père : oncles, cousins…
  • Le test ADN mitochondrial : Pour retracer les origines, ce test génétique se base sur les mitochondries de la lignée maternelle.

Choisissez le meilleur test adn genealogie.

arbre généalogique

Pourquoi faire un test de généalogie génétique ?

Ce test génétique permettra de savoir de quelles régions du monde proviennent mes origines et de retracer un éventuel lien de filiation. Les répartitions géographiques se feront plus facilement. Ce test de généalogie permet de connaître des individus dans les bases de données avec lesquels on partage un certain nombre de segments d’ADN. Enfin, il est possible de retracer son ascendance ainsi que sa descendance avec des cousins plus éloignés.

Utiliser des outils sur internet

Pour établir votre arbre généalogique, vous pouvez créer un arbre simple et y mettre vos ancêtres. Vous pouvez effectuer la démarche sur internet ou faire votre dessin personnalisé, que vous pouvez réaliser avec vos enfants. Vous aurez également la possibilité de noter les informations trouvées dans un cahier de recherche, sans oublier le fait que vous y inscrirez les récits de vos proches dans un album.

Voir les archives administratives

En Europe, nombreux sont les pays à avoir effectué un recensement pour mettre en place de grands recueils. Ce sont des sources inestimables pour en savoir plus sur son histoire de famille et pour en faire un point de départ pour ses recherches. Vous aurez toutes les informations sur vos arrière-grands-parents ou vos grands-parents.

Vous pouvez avoir des informations comme des livres, des matériels en ligne et des petits films… Il ne vous suffira que d’indiquer le nom, l’âge, le lieu de naissance, les détails d’immigration, la profession, la résidence…

Se rendre vers un centre d’histoire familiale

Vous pouvez également faire une visite dans le centre d’histoire familiale le plus proche pour consulter les documents en personne. Nombreuses sont les bibliothèques à proposer des ouvrages sur la généalogie ou encore la base de données de site de voyage et d’immigration. Ces précieuses informations peuvent inclure les listes d’équipages, les livrets d’immigration et d’émigration, les archives de la citoyenneté et de la naturalisation et même des photographies datées.