boite à outils

L’automne avance, l’hiver approche, et même si le confinement s’est allégé, le temps froid vous donne sans doute envie de rester à la maison. C’est le bon moment pour donner un coup de frais à votre appartement, ou simplement réparer enfin ce robinet qui fuit ! Vous ne répondez pas vraiment au cliché de l’homme bricoleur mais vous avez envie d’apprendre ? Avant de donner vos premiers coups de marteau, il vous faut réunir le matériel indispensable. Le point sur ce que doit contenir une bonne boîte à outils pour débutant.

L’outillage indispensable du bricoleur amateur

Visser, dévisser, scier, couper, mesurer… Pour pouvoir faire tout cela, il vous faut impérativement :

  • un marteau (pour commencer, préférez un petit modèle, plus facile à ranger et manier) ;
  • une scie à bois (accompagnée de quelques lames de rechange) ;
  • un mètre ruban de 3 à 5 mètres de long ;
  • une équerre ;
  • deux tournevis plats pour pouvoir s’introduire dans deux formats de fente différents (par exemple un 5,5 x 150 mm et un 4 x 100 mm) ;
  • un tournevis d’électricien (ou tournevis testeur) ;
  • des clés Allen (indispensables pour pouvoir démonter certaines pièces ou pour assembler du mobilier en kit) ;
  • deux tournevis cruciformes (par exemple un 2 x 125 mm et un 1 x 100 mm) ;
  • une pince multiprise (ou pince Becro) pour enserrer des tubes ou des écrous ;
  • une pince coupante pour sectionner les câbles ou le fil de fer ;
  • un cutter (privilégiez une lame classique de 18 mm) ;
  • une ou deux clés à molette ;
  • une clé à pipe (pour enserrer complètement les écrous résistants) ;
  • quelques clés mixtes (plates à un bout et rondes à l’autre) de différentes dimensions.

outillage du bricoleur

Les petits “plus” pour un bricolage facile

Qui dit bricolage ne dit pas nécessairement clous et vis ! Pour assembler ou pour réparer facilement des meubles en bois ou en métal, vous pouvez également opter pour une ou plusieurs colles spécifiques. Et pour décorer vos murs rapidement et facilement (et sans faire fuir votre propriétaire si vous êtes en location), il existe aussi une ribambelle de solutions adhésives. Pour fixer les éléments les plus légers, vous pouvez ainsi notamment utiliser :

  • des pastilles adhésives, parfaites pour accrocher les petits cadres à photo ;
  • des crochets adhésifs, qui pourront accueillir des torchons de cuisine ou encore des gants de toilette ;
  • du ruban adhésif double-face, souvent suffisant pour fixer de petits rideaux en voile en guise de dispositifs occultants.

Un contenant bien choisi pour vos outils

Une bonne boîte à outils, c’est d’abord une boîte légère et résistante, et donc spécialement conçue pour accueillir des outils souvent lourds et tranchants. Évitez donc les solutions improvisées ou encore les sacoches en tissu, peu adaptées aux scies et aux cutters… Préférez une vraie boîte à bricolage à structure rigide. Si vous ne comptez pas multiplier les marteaux ni collectionner les clés à molette, un modèle en plastique sera sans doute suffisant. En revanche, si vous prévoyez de vous lancer dans de multiples petits travaux qui nécessitent des outils spécifiques, choisissez une option plus solide : les boîtes à outils en aluminium ou en acier sont particulièrement durables, même chargées de dizaines d’éléments. Bien sûr, assurez-vous que leur contenance soit suffisante pour renfermer toutes vos acquisitions. Ensuite, il ne vous restera plus qu’à trouver un endroit pour stocker votre grande boîte à outils !

Et voilà, vous être prêt à rénover votre intérieur vous-même ! Pour vous aider à manipuler vos outils efficacement et en toute sécurité, vous pouvez vous servir des multiples tutoriels de bricolage disponibles en ligne.