Un achat de véhicule est une chose assez importante pour se pencher de façon sérieuse dessus et ainsi éviter quelques arnaques. Voici donc quelques conseils à suivre afin d’éviter quelques problèmes.

Les préparatifs avant achat

Quand on a pour projet d’acheter un véhicule, il faut commencer par avoir une liste des choses que l’on veut, mais aussi des choses que l’on ne veut pas. Vous devez déterminer vos besoins. Pour cela, vous pouvez répondre à quelques questions simples. Tout d’abord, quel est votre budget ? Effectivement, le prix sera différent pour une BMW d’occasion que pour une Twingo. Voulez-vous investir dans une voiture récente ou plus âgée ? Peut-être que la question précédente du budget pourra vous aider à y répondre. Par rapport à votre utilisation, vaut-il mieux une voiture à essence ou à diesel ? Avez-vous besoin de cinq portes ou trois portes vous suffiront ? Quelles options vous sont indispensables et lesquelles vous le sont moins ? Par exemple, certains pourront se contenter d’un confort simple, d’autres exigeront la clim, les vitres électriques, un autoradio perfectionné, etc. Détaillez chaque point pour être sûr de ne rien oublier le jour J.

Se lancer dans votre acquisition

Une fois que vous avez repéré la voiture qui répond à vos attentes, faites bien attention avant de vous lancer. Même si sur le papier elle correspond à vos critères, ne vous faites pas avoir. Le côté administratif pourra vous éviter quelques surprises. Tout d’abord, le contrôle technique devra dater de moins de 6 mois. Si la personne vous assure qu’une pièce a été changée récemment, rien de plus simple que de vérifier la facture. Vous êtes en droit de demander toutes les factures liées au véhicule. Il vous sera indispensable de demander à essayer la voiture. Ne prenez pas de décision avant d’avoir effectué cette étape. Cela vous permettra de vérifier si elle démarre correctement, d’écouter le bruit qu’elle fait à l’arrêt comme en marche et également de vérifier les kilomètres directement au compteur. Si tout vous convient, à vous comme au vendeur, ne reste plus qu’à remplir un certificat de cession de véhicule et barrer l’ancienne carte grise au nom de l’ancien propriétaire avec la date et votre signature.