Que l’on soit passionné de cuisine ou non, effectuer un périple gastronomique dans une contrée étrangère reste un projet qui mérite d’être concrétisé. Les destinations parmi lesquelles faire son choix sont tellement nombreuses que les voyageurs se retrouvent parfois dans l’embarras. Afin de leur prêter main-forte au cours de cette étape, les agences de voyages ainsi que les sites spécialisés peuvent leur présenter différentes propositions. Les Philippines figurent parmi les pays dont la gastronomie serait intéressante à découvrir.

Comment rejoindre le territoire des Philippines ?

Pour ceux et celles qui ne se sont encore jamais rendus aux Philippines, une préparation assidue du séjour est plus que recommandé. Cela ne veut pas dire que les voyageurs aguerris peuvent se passer de cette étape, mais les novices devront s’y atteler avec plus de minutie. Durant la phase d’organisation du périple gastronomique aux Philippines, les vacanciers auront à déterminer es modalités d’usage pour entrer sur le territoire du pays et aussi pour y rester pour les vacances.

En premier lieu, il est important de savoir que la possession d’un passeport valide au moins 6 mois après la date du retour de voyage est de mise. Ensuite, il est impératif de présenter un billet de retour ou de continuation. Quant au visa, il n’est nécessaire d’en avoir que pour les voyages de plus de 30 jours. Pour l’obtenir, es vacanciers pourront procéder à une demande avant leur départ, ou bien entamer une démarche de prolongation de 29 jours l’exemption de visa une fois sur place. Enfin, il est conseillé d’effectuer quelques vaccins avant de s’envoler pour les Philippines.

Cela est d’autant plus utile pour les voyageurs, car il serait dommage de contracter une maladie ou d’en transmettre pendant les vacances. Les vaccins à faire sont : les vaccins universels comme le DTCP et celui contre l’hépatite B, le vaccin contre la fièvre typhoïde ainsi que celui contre l’hépatite A, et enfin, les vaccins contre la rage, et l’encéphalite japonaise. Le traitement antipaludique est par ailleurs vivement recommandé pour un voyage aux Philippines.

La cuisine des Philippines : une tradition dans le pays

Les passionnés de cuisine en ont bien conscience, la gastronomie n’est pas seulement une question de nourriture bien présentée dans une assiette. C’est bien plus que cela. Aux Philippines, la cuisine représente une véritable institution culturelle que les locaux affectionnent tout particulièrement. Cela passe avant tout par la sélection d’ingrédients frais et délicieux qui concourent à obtenir un plat surprenant. Ensuite, il y a le mode de préparation qui est lui aussi empli de tradition pour beaucoup des spécialités philippines. Enfin, les repas sont dans cette destination une occasion pour es membres de la famille de passer un bon moment ensemble, mais également de réaliser des échanges intéressants de culture avec les voyageurs étrangers.

Quelques spécialités à déguster sans délai en Philippines

D’une manière générale, la cuisine philippine se distingue par le mélange harmonieux de différents goûts issus de diverses influences culinaires venant des pays voisins et même des contrées occidentales. On retrouve notamment des saveurs acidulées, exotiques, épicées, mais aussi sucrées. La cuisine du pays rassemble des influences malaises chinoises, et aussi américaines et espagnoles. Parmi les ingrédients de base des plats typiques de cette destination, on peut entre autres citer : le riz (qui est un accompagnement classique de la cuisine philippine), la viande ( poulet, porc, bœuf…), le poisson et enfin les légumes. Le lait de coco constitue quant à lui l’élément qui fera la différence dans la cuisine du pays. Il est le plus souvent utilisé pour la cuisson du poisson et aussi de la viande.

Pour les gourmets en vacances aux Philippines, il serait intéressant de savoir que les repas se prennent généralement trois fois par jour, avec des portions habituellement généreuses. Toutefois, il est toujours possible de grignoter un petit quelque chose en milieu de l’après-midi dans le nombreux petit stand de rue des villes philippines. Ces établissements sont parfois tenus par des Chinois installés dans le pays.
Afin de donner l’eau à la bouche à ceux et celles qui se rendront très prochainement aux Philippines pour une exploration gastronomique, voici quelques spécialités culinaires à ne surtout pas manquer. Les voyageurs auront donc tout intérêt à déguster :

  • le pansit : nouilles sautées,
  • le lumpia connu en France sous le nom de rouleaux de printemps,
  • le lechón qui est une version philippine du cochon de lait, rôti à la broche,
  • le bagnet : poitrine de porc frite,
  • le bagoong : sauce de poisson fermenté,
  • le sisig : abats cuits à l’eau et qui sont ensuite grillés et servis sur une plaque chaude accompagnés de piments, d’oignons, et de tranches de calamansi (citron vert).

Ce ne sont bien sûr que des suggestions, car les spécialités culinaires à ne pas rater sur place sont légion. Il est d’ailleurs recommandé de ne pas se contenter des grandes villes philippines et de se lancer dans la découverte de la cuisine des régions.