Vous commencez à avoir une quantité de bouteilles plutôt impressionnante, et vous aimeriez qu’elles soient à la fois mieux rangées et mieux exposées ? Que vous disposiez d’une cave à vin plus traditionnelle ou que vous ayez opté pour un modèle électrique, nous vous proposons quelques astuces pour mieux vous y retrouver.

Les fondamentaux du rangement d’une cave à vin

Il y a quelques règles immuables qui peuvent être appliquées à la quasi-intégralité des bouteilles que vous allez stocker :

  • Placez systématiquement l’étiquette vers le haut. C’est la façon la plus efficace de ne pas avoir à déplacer votre vin chaque fois que vous souhaitez obtenir une information à son sujet.
  • Placez les bouteilles à l’horizontal. Cela permet que le vin ne s’oxygène pas en raison de l’effritement des bouchons en liège.

Rien qu’en respectant ces deux règles, vous allez mieux préserver votre vin et vous éviter beaucoup d’ennuis d’organisation. De plus, elles sont très faciles à appliquer, et devraient rapidement devenir des réflexes.

Autre information, dans les caves classiques comme dans les caves électriques : le bois reste le matériau le plus recommandé, notamment pour vos clayettes.

Les règles d’organisation pour ses bouteilles

Une fois que vous maîtrisez les fondamentaux, la première question que vous pouvez vous poser est « où dois-je ranger chaque bouteille ? ». Pour être efficace, le classement doit se faire par région et par couleur.

  • Le classement par région. C’est simple : les bouteilles de Bordeaux ou de Bourgogne, par exemple, n’ont pas la même forme. Il est donc difficile et fastidieux de les empiler les unes sur les autres. En rangeant par région, vous évitez cet écueil et gagnez en efficacité.
  • Le classement par couleur. Les rouges sont généralement stockés plus hauts, pour éviter une de conservation trop basse. Les blancs sont stockés plus bas, car une température un peu plus basse convient.

Au-delà des classements par région et par couleur, il faut aussi prendre en compte vos habitudes de consommation. Votre vin de table habituel sera situé à l’endroit le plus accessible possible, tandis que les vins de garde seront généralement positionnés plus bas, en particulier si les bouteilles sont empilées.

La température et l’humidité pour le vin

Notez, d’abord, que la température de conservation et la température de service idéales ne sont pas la même chose. Pour des vins de garde à conservation longue, une cave à 12°C est idéale. Dans la majorité des cas, une température entre 10 et 14° C est acceptable. Le plus important est la constance : les chocs thermiques sont à éviter.

Pour une cave à vin de service, pas de problème : il vous suffit d’effectuer les bons réglages. Dans une cave traditionnelle, pensez à effectuer des relevés de température, et assurez vous qu’il n’y pas de changements trop importants qui altèreraient immanquablement la qualité de votre vin sur le long terme.

Il est capital que l’humidité soit élevée : 70% au moins. Pour ne pas abîmer les étiquettes, il est recommandé de la maintenir sous les 80%, mais cela n’a pas de trop lourdes conséquences gustatives. Les caves électriques permettent ce réglage. Pour les caves traditionnelles, achetez un hygromètre et prenez des mesures si nécessaire.

La lumière

Les vins ne sont pas faits pour être gorgés de lumière. Celle-ci peut altérer leur goût de façon extrêmement sensible et diminuer leur qualité. Notez que cela vaut y compris dans une cave électrique. Si vous disposez d’une cave à vin électrique, il reste nécessaire de la positionner dans une pièce dotée d’un éclairage léger et où l’exposition au soleil est limitée ou, à défaut, peut être bien contrôlée.

Les vins qui doivent être protégés en particulier sont les blancs, rosés et champagnes très sensibles à la lumière. Sachez qu’il est possible, et même recommandé, d’envelopper les bouteilles dans du cellophane, du papier de soie, ou si la disposition de la cave le permet, de les couvrir d’un tissu ou plastique noir. Le col doit être libre.

Capacité de la cave à vin

Si vous achetez une cave à vin de conservation électrique, une capacité en bouteilles est nécessairement affichée par le fabricant. Vous ne devez pas la dépasser : elle est indiquée pour des conditions de conservation et de praticité optimales.

Il en va de même pour les clayettes en bois que vous pouvez acheter pour équiper une cave à vin traditionnelle : ne dépassez pas le nombre de bouteilles recommandé. Vous ne voudriez pas que la clayette cède et que vos bouteilles cassent. Nous vous conseillons de bien lire les différentes revues consommateurs et sites comparatifs comme Achetezlemeilleur.com pour vous faire une idée de la capacité exacte de la cave électrique que vous souhaitez acheter.

Petite astuce finale, vous pouvez vous procurer et tenir un livre de cave, qui vous permettra de disposer de conseils et de dresser un inventaire de vos bouteilles, vous facilitant les vérifications, les ajustements… et la dégustation.

Nous espérons que ce guide vous a plu et que vous êtes prêt à vous créer une cave digne de ce nom. Dès lors que vous êtes attentif et appliqué et que vous prenez régulièrement des mesures, vous ne devriez pas rencontrer de gros problème pour la conservation de votre vin.