L’achat et l’installation d’un monte-escalier s’avèrent réellement onéreuse. Cela peut dépasser les 10.000€, ce qui n’est pas à la portée de tout le monde. Pourtant c’est un dispositif d’une grande nécessité pour les personnes âgées, à mobilité réduite ou ayant un handicap. C’est ce qui leur permet de se déplacer en toute aisance sans avoir à faire l’effort ou à subir un mouvement à risque. Ainsi, pour la sécurité et la liberté de cette tranche de personnes, il existe plusieurs établissements et institutions qui proposent des aides financières pour l’obtention d’un monte-escalier. Nous allons les découvrir ensemble dans cet article.

1. L’aide de la caisse de retraite

Tenant compte du monte escalier prix occasion à obtenir, il est tout à fait possible que votre caisse de retraite vous propose une subvention pour vous aider à l’acheter et à l’installer. Le montant de cette aide diffère d’une caisse à une autre, mais aussi d’une personne à une autre.

Pour y bénéficier, vous devez établir un dossier complet de votre demande et le déposer auprès de votre caisse de retraite. Cette dernière se chargera de faire son étude qui prendra en compte votre situation, votre résidant, votre âge et le degré de votre handicap. Ensuite, et tenant compte de tous ces détails, le montant de la subvention sera décidé.

2. L’aide de la MDPH

Comme la caisse de retraite, la maison départementale des personnes handicapées propose une aide financière aux personnes qui souhaitent acheter et installer un monte-escalier.

Cette aide est destinée pour chaque personne à mobilité réduite et qui correspond aux critères suivants : son âge est compris entre 20 et 60 ans, elle est propriétaire de sa résidence principale où le monte escalier sera installé et qui doit se situer en France.

Pour bénéficier de cette aide, composez votre dossier de demande et dirigez-vous vers la MDPH la plus proche de vous. A savoir que le montant de cette aide peut aller jusqu’à 50% du montant total des dépenses avec un plafond de 10.000€.

3. Le taux de TVA réduit

Il est à savoir que l’installation du monte personne escalier entre dans la catégories des aménagements qui profitent d’un taux de TVA réduit, qui est de 5,5% seulement au lieu de 20%.

Pour bénéficier de cette réduction, il faut respecter certains critères qui sont : l’achat et l’installation du monte escalier par la même entreprise, la personne concernée doit être propriétaire, locataire ou occupante du logement, ce dernier doit se situer en France.

Ainsi, lors de l’installation de votre monte-escalier, l’entreprise chargée de cette opération vous fournira une attestation que vous devrez signer pour profiter de la réduction de TVA.

4. Un crédit de financement

Tout organisme financier propose un crédit pour financer l’achat et l’installation de votre monte-escalier. Ce qui est aussi une bonne solution, car ce crédit à un taux beaucoup plus faible qu’un taux de crédit de consommation normal. De plus, ce crédit peut être demandé pour couvrir la totalité des dépenses ou simplement une partie, selon votre situation. Pour en bénéficier, il suffit de faire les démarches nécessaires auprès de l’organisme choisi.