Addict-to-line mode

La mode a toujours été un moyen de singularisation et un outil au service de la cohésion du groupe. Dès les premiers temps de la civilisation, on imagine très bien que les groupes humains devaient se parer de bijoux, d’accessoires ou de vêtements pour séduire, plaire ou tout simplement montrer son bon goût. La mode d’aujourd’hui n’est que l’héritière de cette sensibilité partagée pour l’esthétisme. Mais désormais, une mode plus durable et plus respectueuse de l’environnement doit s’imposer. Explications.

L’urgence d’une mode plus durable et plus éthique

Depuis toujours, l’idée fondamentale de la mode a été de puiser dans notre environnement des idées et des inspirations pour permettre aux humains de s’embellir. La nature a donc toujours été au centre des préoccupations de ceux qui ont fait les styles vestimentaires, que ce soit de manière consciente ou non, par l’exemple ou l’antithèse. Pourtant, aujourd’hui, certains créateurs se sont véritablement éloignés du sujet, générant une mode déconnectée du vivant et donc mortifère.

En témoignent les réguliers procès dressés contre la mode de consommation et ses usages. On lui reproche notamment, et à juste titre, de ne pas protéger les travailleurs et même de renforcer leur exploitation, de détruire les ressources naturelles de la planète par une trop grande avidité et bien sûr de trop s’appuyer sur le transport international et donc de polluer. Une mode plus durable et plus éthique doit donc advenir et les vêtements éco-responsable bio Addict-to-line sont parfaitement dans cette ligne.

Addict-to-line plus durable dans l'environnement

Le respect de l’environnement par le choix des matières

Pour réellement respecter l’environnement, il faut d’abord et avant tout faire preuve de précision dans le choix des matériaux utilisés. Chez Addict-to-line, les concepteurs n’utilisent que du coton bio, qui présente de multiples avantages par rapport au coton traditionnellement utilisé par les grandes marques. D’abord, il consomme jusqu’à 90% moins d’eau, ce qui n’est pas négligeable quand on sait que l’eau sera certainement une des ressources les plus en danger dans le siècle à venir.

Mais ce n’est pas tout. Le coton bio, c’est aussi une matière qui évite l’utilisation des procédés liés à l’industrie pétrochimique, comme l’extraction mais aussi la transformation du brut. Choisir le coton bio du vêtement animal éco-responsable Addict-to-line, c’est donc limiter les effets de ses choix vestimentaires. Enfin, du coton bio signifie que moins de pesticides, d’engrais chimiques et autres composés azotés auront été déversés sur les terres. Encore un bon point pour la planète grâce à cette mode plus durable !

Et la beauté dans tout ça ?

Si une mode plus durable est indispensable, il ne faudrait pas pour autant négliger l’aspect esthétique de la chose. En effet, la plupart des enseignes qui vantent leurs processus bio et respectueux du vivant ne disposent pas des compétences stylistiques nécessaires pour convaincre et fidéliser une clientèle sur le long terme. C’est là l’un des freins majeurs à l’expansion d’une mode véritablement belle et éthique.

Heureusement, certains stylistes disposent à la fois de la conscience planétaire et du savoir-faire graphique pour prospérer. C’est notamment le cas d’Addict-to-line. En mêlant des matières nobles et douces pour la planète à des thèmes visuels tournant autour du végétal et de l’animal, le créateur originaire du Sud de la France propose une troisième voie, celle qui permettra à la fois de sauver le monde de la pollution et nos envies vestimentaires du manque de goût !