stades de la coupe du monde

Depuis que le Qatar a été officiellement annoncé comme organisateur de la coupe du monde, les dirigeants sont à pied d’œuvre pour rendre cette édition inoubliable. Ainsi, pas moins de 7 nouveaux stades ont vu le jour associant chacun la culture du pays à des technologies futuristes. Découvrez ces merveilles d’architectures.

Khalifa international Stadium

Bâti depuis 1976, le stade international de Khalifa, est l’une des arènes emblématiques du football au Qatar. Elle se situe au cœur de l’Aspire Zone de Doha et difficilement méconnaissable à cause des énormes arches qui caractérisent sa structure moderne. C’est le seul de la liste à ne pas avoir été construit spécialement pour la coupe du monde. Elle a juste été rénovée et équipée des technologies de climatisation les plus avancées afin d’assurer le confort des joueurs, mais aussi celui des supporters. Assis sur ses 40 000 places, ces derniers pourront suivre les matchs jusqu’au quart de finale.

Al Thumama Stadium

L’architecture du stade Al Thumama est inspirée du taqîya, un symbole de la culture du Moyen-Orient Orient. Le taqîya est une casquette traditionnellement tissée et généralement portée par les individus de sexe masculin. Il symbolise la dignité et l’indépendance, et décrit le cheminement du jeune garçon vers l’âge adulte. Al-Thumama représente donc plus qu’un simple stade aux yeux des habitants du Qatar, car il représente l’émergence du pays.

Situé à 12 km du centre-ville de Doha, il a été construit pour accueillir 40 000 personnes, mais verra ces places réduites après la compétition. Cette démarche, qui sera appliquée à plusieurs stades prévus pour la compétition, vise à promouvoir le football dans les pays moins développés. C’est une bonne nouvelle pour les promoteurs d’événements sportifs et pour les bookmakers.

Cela va permettre à ces derniers d’étendre le marché des paris sportifs vers ces pays. Chaque parieur dans ces régions pourra miser grâce à un bookmaker sur le championnat de son pays. Ce sera l’occasion de se servir des bonus ou pronostics de Mightytips en français et des conseils d’un expert comme Varieur Montague sur les compétitions locales.

Al-Bayt Stadium

En plein milieu de la ville d’Al-Khor, le stade Al-Bayt impressionne par sa forme peu commune. En effet, c’est un bijou d’architecture dont la structure rappelle les tentes des Bédouins, un peuple nomade qui parcourt les territoires arabes depuis plusieurs siècles. Ce n’est pas étonnant qu’il soit le lieu où les 60 000 spectateurs qu’il peut contenir verront se disputer l’une des demi-finales de la compétition. Le stade contient également des infrastructures sanitaires et commerciales. C’est un atout qui fera oublier les 60 km qu’il faut parcourir depuis Doha pour y accéder.

stade

Al-Janoub stadium

L’architecture si particulière de l’Al-Janoub Stadium est une œuvre de la regrettée Zaha Hadid. L’arène dispose d’une structure inspirée de la coque des bateaux de pêche aux perles bien connues de la ville d’Al-Wakra où elle est située. Celles-ci ont durant de nombreuses années, navigué autour des côtes des pays arabes. C’est également à cette inspiration que l’on doit l’utilisation des matériaux traditionnels tels que le bois dans la structure du stade. L’arène est entourée par un parc magnifique et possède une capacité de 40 000 spectateurs.

Education City Stadium

Avec sa structure en forme de diamant, l’Education City Stadium passe difficilement inaperçue à l’intérieur de la principale Université du Qatar. Sa construction s’est achevée le 15 juin 2020 et on la voit déjà resplendir durant la journée et s’embraser durant la nuit. Dotée d’une capacité de 40000 places, elle sera le terrain de certains matches de la compétition jusqu’aux quarts de finale

Il est à noter que la moitié des places du stade sera retirée après la compétition pour aider les pays en développement dans la construction de stades. Le stade est entouré d’un paysage assez verdoyant, composé d’infrastructures et de terrains de golf qui font encore plus resplendir ses courbes ultra-modernes.

Ahmed bin Ali Stadium

Al-Rayyan, où se situe le stade Ahmed bin Ali, est une ville qui incarne parfaitement la combinaison entre la tradition et l’histoire du Qatar. Les visiteurs du stade Ahmed bin Ali pourront donc s’imprégner de toute la culture et de toute l’histoire de ces terres arabes. Elle se trouve à seulement quelques kilomètres de Doha, sur la route d’un paysage désertique exceptionnel.

L’arène de 40000 places a été construite sur le site de l’ancien stade du même nom et pourra accueillir des matchs jusqu’en quart de finale. Elle est entourée d’infrastructures et de paysage rappelant les dunes du désert, ce qui permettra aux fans de football et aux joueurs de mieux connaître la riche culture du Qatar.

Ras Abu Aboud Stadium

Le Ras Abu Aboud Stadium est ce que l’on pourrait appeler, un stade écologique. Pour cause, il a été construit à partir de conteneurs et de matériaux réutilisés. Dans un paysage de carte postale, elle est bordée par la mer qui insuffle un bol d’air frais aux 40 000 spectateurs qu’il peut contenir. Il faut savoir que le stade sera démonté dans son entièreté après la compétition et que les matériaux utilisés serviront à d’autres fins.

Lusail Iconic Stadium

Le stade Lusail Iconic est sans doute le plus grand de la coupe du monde 2022 avec un peu plus de 86000 places. C’est donc sans surprise qu’elle devrait accueillir le match d’ouverture et la finale de la compétition. Son architecture est inspirée des vanneries traditionnelles utilisées au Moyen-Orient et réalisées par le cabinet Foster+Partners. Le décor autour du stade est rempli d’importantes infrastructures :

  • de loisirs ;
  • de commerces ;
  • de marinas ;
  • de stations balnéaires.

Les touristes du monde entier venus voir les matchs auront donc de quoi se divertir tout au long de la compétition.

Pour résumer, chaque stade de la coupe du monde 2022 sera unique et symbolise à sa manière l’histoire et les traditions du Qatar. Cette édition de la compétition va permettre au monde entier d’en apprendre plus sur la culture du Qatar.