bien entretenir sa voiture

Il est conseillé d’entretenir régulièrement votre voiture. Cela diminue considérablement les risques de panne et optimise sa durée de vie. Cependant, l’entretien ne se limite pas à la vidange ou à la vérification de la pression des pneus. Toutes les pièces du véhicule doivent être inspectées rigoureusement. Aucun système (mécanique ou électrique) ne doit être négligé.

L’entretien du moteur du véhicule

Le moteur est le cœur de votre véhicule. Il doit donc faire l’objet d’un contrôle régulier. Il est important de faire un contrôle au moins une fois par an.

Effectuez une vidange au bout de 7 500 kilomètres au maximum. Cela rallongera la durée de vie de votre moteur et maintiendra ses performances. La lubrification servira à le nettoyer de l’intérieur en profondeur. Veillez à ce que le niveau de l’huile moteur ne soit pas en-dessous du minimum requis.

Pensez également à remplacer les différents filtres (huile, pollen). Après 60 000 kilomètres, les bougies et les filtres à gazoles doivent être remplacés. Rouler avec un moteur en mauvais état augmentera considérablement la consommation de votre véhicule.

Un entretien au quotidien

Certains travaux d’entretien nécessitent l’intervention d’un garagiste professionnel. Vous pouvez tout de même adopter quelques habitudes pour prendre soin de votre auto au quotidien. De plus, vérifier le bon fonctionnement du véhicule est un réflexe que tout conducteur devrait avoir. Cela contribue activement à la sécurité routière.

Avant de prendre la route, une vérification de l’état de la batterie auto s’impose. Si vous constatez un problème au démarrage, cela pourrait provenir du niveau de cette dernière. Vous devez vous assurer que la batterie est chargée. Vérifiez régulièrement ses cosses et son niveau d’électrolyte. Si le problème persiste, contactez un professionnel pour un contrôle du circuit de charge.

Le système de freinage doit également faire l’objet d’un contrôle. Même si celui-ci tombe rarement en panne, il est tout de même primordial de le surveiller. Faites-le en particulier en cas de long trajet.

Pour vous assurer de l’état de vos freins, vérifiez vos plaquettes de frein et vos disques. Si vos plaquettes font moins de 2 mm d’épaisseur, elles doivent être changées. Si vous ne constatez aucun problème visuel mais ressentez un grincement lors du freinage, faites un contrôle plus approfondi. Le problème se trouve peut-être au niveau du liquide de frein.

Si vous roulez souvent la nuit, faites un contrôle de vos feux avant et arrière. Au moindre problème d’éclairage, il est impératif de remplacer les ampoules.

entretien du moteur

Contrôler tous les fluides du véhicule

Une carence au niveau des fluides du véhicule peut avoir une répercussion sur le moteur. La direction ainsi que le système de freinage peuvent également être touchés. Pour éviter une casse importante et de grosse réparation, vérifiez régulièrement le niveau des fluides.

Pour préserver votre moteur, faites un contrôle régulier du liquide de refroidissement. Le niveau de celui-ci ne doit pas être en-dessous du seuil minimum. Le liquide de refroidissement ne doit pas non plus dépasser le maximum indiqué sur le bocal. Vérifiez également la fréquence à laquelle elle baisse. Si le niveau diminue rapidement, c’est le signe qu’il y a un problème au niveau de votre moteur.

Si vous constatez que le liquide de frein est insuffisant, faites une inspection plus profonde. Il se peut alors que votre système de freinage fuit.

Une inspection des pneumatiques

Les roues sont les points d’accroche de votre véhicule sur la route. Mal entretenues, elles représentent un grand danger. Vérifiez régulièrement leur état général. Des pneus usés présentent des problèmes d’adhérence, particulièrement lors des jours de pluie.

Pour vérifier l’état de votre pneumatique, faites un contrôle visuel des rainures principales. Elles doivent dépasser 1,6 mm. En-dessous de cette épaisseur, les pneus doivent être changés au plus vite.

La pression des pneus doit toujours être vérifiée, et ce, qu’ils soient neufs ou usés. Généralement, elle peut aller de 1,8 à 3,4 bars mais peut varier d’un modèle à un autre. La pression idéale des roues est normalement indiquée dans le manuel d’entretien de la voiture. Si des pneus sous-gonflés présentent un grand danger, le contraire l’est tout autant. Si votre voiture ne subit pas une charge conséquente, une surpression pourrait le déstabiliser.