Maladie cardiovasculaire

Les maladies cardiovasculaires sont parmi les plus importantes causes de mortalité dans le monde. En France, elles en sont la deuxième, juste après les cancers, et même la première pour les femmes. Ceci représente près de 140 000 décès par an et ces maladies sont également à l’origine de 3,5 millions de cas de morbidité chaque année. Voyons donc ensemble les causes, les symptômes et les différents traitements possibles de la maladie cardiovasculaire et ses conséquences.

La maladie cardiovasculaire

Sous le terme « maladie cardiovasculaire », on désigne toutes les affections du cœur et des vaisseaux sanguins. Le plus fréquent des mécanismes à l’origine de ce type de trouble est l’athérosclérose, soit le processus qui amène à la constitution d’un dépôt gras sur les parois internes des vaisseaux sanguins alimentant les organes concernés. Et qui entraîne de nombreuses complications comme par exemple une insuffisance cardiaque ou rénale, un infarctus du myocarde ou encore des accidents vasculaires cérébraux.

Il existe de nombreux facteurs de risque dont beaucoup sont liés au mode de vie, comme le tabagisme, une consommation excessive d’alcool, un manque d’activité physique ou des facteurs psychosociaux générateurs de stress. On remarque aussi que la fréquence de ces maladies est également liée à des facteurs individuels comme l’accès aux soins, l’environnement social, le niveau d’éducation ou encore les facteurs génétiques et l’âge. Des traitements existent et certains proposent par exemple le transresvératrol en prévention pour limiter les risques.

cardiovasculaire

Les différents symptômes de la maladie cardiovasculaire

La maladie cardiovasculaire ne provoque pas toujours de symptômes évidents pour celui qui en souffre. En général, c’est la survenance d’un AVC ou d’un infarctus qui met au jour la pathologie. L’infarctus par exemple peut lui provoquer des douleurs ou des gênes dans la poitrine mais aussi au niveau des bras, de l’épaule gauche, des coudes, du dos ou même de la mâchoire. Une respiration difficile ou un essoufflement sont aussi des signes caractéristiques des infarctus.

Par ailleurs, les AVC sont eux connus pour susciter une sensation de faiblesse soudaine au niveau de la face, des bras ou de la jambe, en général d’un seul côté du corps. Mais les symptômes peuvent aussi se déclarer sous la forme d’un engourdissement de la face, de confusion ou de difficultés à suivre un discours, de difficultés visuelles, d’une perte d’équilibre, de céphalées sévères sans cause connue ou même, dans certains cas, de pertes de conscience.

Les traitements des maladies cardiovasculaires

Pour traiter le problème de la maladie cardiovasculaire, il est nécessaire de mettre en place des stratégies de prévention. Le lutte antitabac, une politique de taxation des produits alimentaires riches en graisse, en sucres et en sel ou encore l’aménagement des pistes cyclables pour augmenter le niveau d’activité physique des personnes sont essentiels. On peut également ajouter des stratégies visant à réduire la consommation d’alcool ou la fourniture de repas sains dans les écoles.

D’autre part, certains traitements préventifs pourraient avoir une action bénéfique pour réduire la fréquence des maladies cardiovasculaires comme par exemple le transresvératrol, l’aspirine, les bêtabloquants ou encore les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine. Si rien n’est fait dans les temps, les patients devront subir des interventions chirurgicales lourdes comme le pontage coronarien, l’angioplastie par ballonnet voire une transplantation cardiaque.