formation haccp

En dehors du sport et des modes d’alimentation équilibrée, il est important de nous assurer de la qualité des nourritures que nous consommons afin de rester en bonne santé. Très dangereuse pour notre organisme, la moindre trace d’insalubrité à l’intérieur d’un aliment peut engendrer immédiatement des maladies graves et mortelles. C’est pourquoi, dans les restaurants et industries œuvrant dans l’agroalimentaire, le système haccp est aujourd’hui devenu un pilier indispensable. Pour mieux assurer la qualité de leur travail, les salariés appartenant à ces secteurs d’activité se lancent progressivement dans le suivi de la formation haccp. Mais quels sont donc les véritables principes de la méthode haccp et les points considérés au cours de la formation ?

Haccp, signification

Le terme haccp est un diminutif anglais qui se développe comme suit : Hasard Analysis Critical Control Point. Il s’agit d’un ensemble de méthodes de travail mises en place pour garantir la sécurité des aliments durant leur transformation en usine. Le principe consiste à effectuer l’identification et l’évaluation des dangers potentiels qui risquent d’altérer et même de dégrader la qualité des aliments.

Études des dangers liés aux aliments

Durant les différents processus de transformations agroalimentaires, les aliments sont soumis à de nombreux traitements et exposés à divers réactifs chimiques. La formation haccp vous aide alors à connaître et à maîtriser les trois principales classes de danger qui menacent l’hygiène des aliments dont :

  • les dangers physiques (morceaux de bois, plastiques, éclat de verre…) ;
  • les dangers biologiques (champignons, moisissures, bactéries…) ;
  • les dangers chimiques (colorants, additifs alimentaires…).

De cette manière, il sera plus facile de déterminer les dangers et de trouver des solutions adaptées.

dangers aliments

Les principes de la formation

L’objectif de la formation haccp est de vous enseigner les bonnes pratiques d’hygiène ainsi que les traitements adéquats pour les aliments. Vous allez de ce fait privilégier des instructions et consignes se rapportant :

  • à l’hygiène des locaux et des matériels de traitements ;
  • à la propreté des manipulateurs ;
  • aux diverses méthodes de cuissons des aliments ;
  • aux nombreux moyens de conservation des aliments (refroidissement, congélation, fumage…)
  • à l’établissement des dates de péremption de chaque catégorie de produit alimentaire ;
  • à la création d’un plan de fabrication respectant les normes haccp ;
  • ainsi qu’aux étapes du système haccp.

Les conditions requises pour suivre la formation haccp

Comme toute formation professionnelle, cette méthode d’enseignement requiert certaines connaissances et compétences venant des candidats à propos du sujet en question. En effet, les personnes pouvant profiter de cette formation devront au moins être titulaires d’un diplôme de BEP en restauration ou d’un titre à finalité professionnelle de niveau V enregistré au RNCP. Par ailleurs, si vous ne possédez aucun de ces diplômes, mais que vous avez travaillé dans le domaine de l’agroalimentaire depuis plus de trois ans, vous êtes aussi éligible à la formation, à condition de présenter une attestation légale.

Reconnus universellement comme étant le billet de certification de l’hygiène ainsi que de la sécurité alimentaire, seules les établissements ou organismes habilités ont le droit de se charger de la formation haccp. La durée de la formation est d’environ 14 heures et son coût est estimé entre 200 à 250 euros.